petit moyen gros

naviguez

INSTALLER UN PLUVIOMÈTRE

Pour tenir compte de la quantité d’eau de pluie apportée chaque semaine sur un terrain, on utilise une tasse graduée ou un pluviomètre (en vente dans les jardineries et les quincailleries). On le place dans un endroit ouvert, mais pas trop ensoleillé, pour éviter que l’évaporation ne fausse les calculs. Après chaque pluie, on fait la lecture des données pour connaître la quantité d’eau reçue et on la note. On arrose s’il y a déficit en eau.

Afin de connaître la quantité d’eau tombée dans un jardin, si on n’a pas de pluviomètre, on soulève le paillis pour savoir si l’eau a traversé cette couche. Si le sol est nu, on creuse pour vérifier le niveau d’humidité.

Profondeur où le sol doit être frais pour ne pas avoir à arroser:
  • Plate-bande de plantes vivaces et annuelles : 8 à 15 cm (3 à 6 pouces)
  • Potager : 8 à 15 cm (3 à 6 pouces)
  • Pelouse : 5 à 8 cm (2 à 3 pouces)

Retour